Escape Games – “Travel impact”

Comprendre par l’expérience, telle est la leçon que rapporte tout voyageur de ses pérégrinations.

Grâce à ses jeux d’Escape Game, la Caravane des Explorateurs souhaite impliquer le joueur dans une aventure qui lui fera vivre une véritable expérience sur le chemin de la connaissance.

« Voyager responsable », c’est notre souhait à tous ! Mais comment faire ? S’adresser à une agence qui affiche un label ? Limiter les intermédiaires et payer au juste prix les prestataires ? Certes, c’est un premier pas. Mais « Voyager responsable », ce n’est pas juste se dégager de ses responsabilités en s’engageant auprès de personnes de confiance, c’est avant tout des comportements, des usages, des efforts de documentation pour comprendre où l’on va, comment on y vit et quelles sont les contraintes écologiques et sociales auxquelles nous serons confrontés.

« Voyager responsable » c’est aussi beaucoup d’humilité et tout cela dans un seul but : aller loin sur les chemins, dans les rencontres et NE PAS NUIRE !

Cet escape game peut s’installer en intérieur ou en extérieur
et s’accompagne d’un certain nombre d’éléments de décor.

De quoi s’agit-il ?

Escape Game

Cet escape game s’adresse à toutes les générations, dès 8 ans (accompagné).
Il est conçu pour durer 1h mais le temps de jeu dépend de la volonté des participants d’aller plus loin dans leurs investigations ou, au contraire, d’abréger stratégiquement leur expérience.

Le sujet

Ras-le-bol du quotidien, vous n’aspirez qu’à une chose : vous évader ! Oui, mais pas à n’importe quel prix. Vous avez des rêves plein la tête, des envies de bouger, de rencontrer, vous êtes avides d’espaces vierges et d’expériences ! Mais vous êtes aussi une personne responsable, consciente que vos choix peuvent avoir un impact… Comment réussir à concilier voyage, évasion et nuisance minimum (voire, impact positif) ?

En franchissant les portes de cet escape game vous allez vous engager dans une série d’épreuves qui iront à l’encontre de l’évidence et des idées reçues. Car voyager, c’est se retrouver confronté à d’autres logiques qu’il faut apprivoiser.

Pour “voyager responsable”, nos « habitudes » pourraient bien devenir nos pires ennemies…

A quoi sert de voyager, si l’on n’en revient pas transformé ?

^

Détails du jeu et de l’installation 

Le jeu se déroule dans un lieu (intérieur ou extérieur) divisé en 3 espaces, matérialisant :

  • la préparation du voyage
  • le voyage
  • le retour

Chaque étape sert la suivante. Mais si vous n’avez pas été assez perspicace, vous risquez de devoir renoncer à certaines activités pour garder le cap de la responsabilité !

1- La préparation du voyage :

“La bulle de rêve”…

Un voyage responsable ne s’envisage pas de la même façon selon sa destination et le temps dont on dispose.

Tout commence donc par des choix… et des contraintes :

  • Où veut-on aller ?
  • Pour quoi faire ?
  • Quel temps peut-on s’accorder pour le faire ?
  • Comment y aller ?

Cette étape marque les premières limites responsables à nos envies : il s’agit, à la fois d’évaluer :

  • la réalité d’un terrain : est-on prêt à se plier à certaines contraintes (d’inconfort notamment) ?
  • la distance que l’on peut raisonnablement parcourir face au temps que l’on s’accorde pour partir : nos ressources énergétiques, dans ce jeu, sont celles dont dispose équitablement chaque individu sur Terre

Bien évaluer sa destination permettra sans doute au joueur, de tirer son épingle du jeu dans la suite du voyage…

Et la valise dans tout ça ?! Accessoire ô combien stratégique pour pouvoir agir et réagir dans différentes situations. Là encore, pas le droit à l’erreur : bien choisir les accessoires que l’on emporte sera le Sésame pour réussir ou non notre voyage curieux et responsable !

Voilà ! Vous avez choisi votre destination, rassemblé des fiches d’information, sélectionné des activités, préparé votre valise… Vous avez reçu votre quota équitable d’eau et d’énergie. Vous voilà fin prêt pour franchir le sas du départ !

2- Le voyage :

Ce nouvel espace est un eldorado ! Toutes les « aventures », les « tentations » sont face à vous ! Chacune représentant un défi à relever :

  • Séjourner : Sélectionner un hébergement « responsable » suppose d’avoir en tête les limites écologiques et économiques du terrain (ressources en eau, en énergie, pollution, gestion du personnel…) . Pour vous aider à choisir, vous pourrez observer les différents établissements, lire quelques « avis de voyageurs » puis réfléchir, analyser.
    • Lorsque vous aurez fait le meilleur choix, vous obtiendrez la clé de votre chambre, pour enfin goûter un repos bien mérité, prendre une douche, aller aux toilettes, vous désaltérer, lire un peu, vider vos poches… Sauf que, là encore, chacune de ces actions, si essentielles et ordinaires, constituent de nouveaux casse-tête, qu’il vous faudra résoudre pour sortir de cet espace !
    • Les émotions, ça creuse ! Direction, le restaurant ! Quel menu choisir ? Pour récupérer votre assiette, il va encore falloir vous creuser la tête ! « Manger responsable » c’est s’ouvrir à la nourriture locale, éviter les importations du bout du monde, chères et coûteuses en énergie et favoriser les producteurs locaux qui peuvent, eux-aussi, tirer leur épingle du jeu d’un tourisme responsable. Vos enfants n’aiment que les frites ? Pourquoi pas, si les pommes de terre sont cultivées dans la région !
  • Visiter, enfin ! Grâce aux « activités » que vous avez choisies dans votre « bulle de rêves » et aux bagages que vous avez emportés, vous allez pouvoir entrer dans le dédale du voyage !
    Avez-vous la bonne tenue vestimentaire pour envisager telle visite ou excursion ? Avez-vous assez de ressources énergétiques pour aller loin  ? Et votre temps, comment allez-vous le gérer ? Sans doute faudra-t-il apprendre à composer, renoncer peut-être, si vous n’avez pas été assez prévoyants ? Quoi qu’il en soit, il faudra sortir de ce labyrinthe avec les moyens à votre disposition et surtout, grâce à vos choix !
  • Photographier ! Quel voyageur n’a pas envie de ramener un album coloré de ses meilleurs souvenirs, de ses rencontres, de ces magnifiques visages qu’il a croisés en chemin ? Rassurez-vous, avant de partir, vous avez reçu un album à compléter. Saurez-vous prendre habilement les photos qu’il faut ? Par un jeu de codes, c’est l’album qui vous le dira mais avant, vous devrez peut-être envisager de « discuter » avec différents personnages pour obtenir (ou non) vos clichés…
  • Communiquer… Apprendre quelques mots dans la langue vernaculaire vous rendra sans aucun doute sympathique aux yeux de vos hôtes et devrait même vous servir pour résoudre quelques énigmes… Parfois, le geste peut sembler plus facile et convivial pour engager rapidement la conversation ! Erreur ! Apprenez à repérer les « faux-amis » qui peuvent vous attirer bien des ennuis !
  • Les souvenirs ! Le voyage touche à sa fin et vous vous dirigez vers le marché pour rapporter quelques cadeaux et objets emblématiques. Vous avez l’embarras du choix ! Avec certains vendeurs, il faudra marchander pour tirer « le juste prix », globalement, vous devrez réfléchir à la provenance, aux objets interdits, résister à certaines tentations mais aussi profiter de ce moment pour discuter, retrouver des personnages croisés en chemin et approfondir les échanges qui vous révéleront, peut-être, de nouvelles informations ?…

Il est temps, à présent, de prendre le chemin du retour…

Pour franchir le “sas”, de nouvelles surprises vous attendent : avez-vous vraiment pensé à tout ?…

Le retour :

Vous voilà rentré…
Tout est terminé ? On reprend la routine ?

Le voyage est derrière vous, certes, mais vos « obligations » de voyageur responsable ne s’arrêtent pas là : c’est le moment du bilan.

Cette dernière étape vous oblige, par quelques épreuves, à continuer au moment où vous pensiez que le jeu était terminé. Car dans la réalité, votre expérience ne l’est pas. Ni vous, ni ceux que vous avez rencontrés, ne seront désormais les mêmes : vous êtes liés par une aventure commune, une parole peut-être aussi ?
Dans ce jeu, vous allez donc vous retourner et imaginer la suite…

Et au final, qu’aurez-vous gagné ? Comme pour tout voyage, la réponse vous appartient !

^

Objectifs

L’objectif d’un tel jeu est de confronter les idées reçues à l’expérience, de plonger le joueur dans quelques épreuves qui lui montreront les conséquences de ses actions dans des univers qui ne lui sont pas familiers : à d’autres situations, d’autres règles : le commun, le « naturel », l’évidence, ne sont plus les mêmes !!

Devenir un voyageur responsable, ça s’apprend.
Ce jeu a pour but de donner des clés pour se poser les bonnes questions et agir, ou ne pas agir, pour réduire son impact au minimum.

Il s’appuie sur les 12 points mis en avant par le label ATR (Agir pour un Tourisme Responsable) mais aussi sur des retours d’expériences vécues et de nombreuses lectures sur l’histoire du tourisme et ses conséquences.

Évidemment, il est impossible d’être exhaustif sur les problèmes, si différents selon les destinations, mais le jeu agit pour apprendre à décoder certains points sensibles, à observer et à ne pas se laisser berner par des apparences trompeuses.

En parallèle, ce jeu permet de faire connaître les mesures universelles de consommation en énergie (TEP : Tonne Equivalent Pétrole) et en eau qui sont les ressources dont chaque individu dispose à l’échelle de la Terre.

Cible

Ce jeu de réflexions et d’expériences s’adresse bien sûr à toutes les générations (il n’y a pas d’âge pour devenir un voyageur responsable). Les plus jeunes peuvent voyager avec leurs parents ou un adulte éclaireur mais ce ne seront certainement pas les derniers à trouver les bonnes solutions car malheureusement, les « vieilles » habitudes sont souvent les pires ennemies du voyageur « irresponsable malgré lui ».

Les adolescents sont généralement les plus réceptifs au concept d’ « escape game » et ils sont une cible importante pour l’avenir du voyage.

Quant au voyageur « aguerri », il trouvera certainement, lui aussi, matière à réfléchir et devrait trouver un certain plaisir à démêler les intrigues que son expérience lui aura déjà appris à affronter !

Mise en œuvre

Quel espace ? combien de joueurs en même temps ?

Les possibilités d’installation de cet escape game sont multiples.
Le jeu peut s’installer en intérieur comme en extérieur. L’organisation de l’espace est tout à fait modulable et le nombre de joueurs peut-être canalisé en étalant les départs toutes les 10 ou 15 min (voire plus).
Les joueurs peuvent se constituer en équipes (groupes d’amis, familles) ou évoluer seuls.

Ce jeu est donc adaptable à de nombreuses situations : festivals ou salons de voyages, centres de loisirs, groupes scolaires, séminaires etc.

^

Infos pratiques
et conditions financières

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger sur votre projet. Cette installation est adaptable à de nombreux espaces, intérieurs et extérieurs.

Pour une question générale, envoyez votre message ici.

Pour un devis, remplissez le formulaire en ligne.

^

Jeu conçu et animé par :

Céline Moulys

Vous aussi, ajoutez votre commentaire :

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.